UN DIEU DE DELIVRANCE

Luc 4 v 19 : « … pour proclamer aux captifs la délivrance, pour renvoyer libres les opprimés ».

Jésus est rempli du Saint-Esprit et il veut aussi nous remplir nous-mêmes mais avant cela il veut nous vider de tous les problèmes que nous pouvons avoir. Pour que cela puisse se faire nous pouvons les lui remettre car il ne les prendra pas de force. Jésus est revêtu de la puissance de l’esprit et il veut nous revêtir aussi d’autre chose que de ce que nous avons pris comme couverture jusqu’à présent. L’onction qui est sur Jésus est celle qu’il veut répandre sur nous. C’est une force, une présence, une puissance de vie abondante qui est pour sa gloire. Jésus est venu aussi pour guérir les cœurs brisés. Il le fait encore aujourd’hui. Tant de personnes peuvent en témoigner.

Il veut aussi nous délivrer comme l’indique sa Parole. Jean 8 v 36 : « celui que le Fils affranchit est réellement libre ». Son but est que nous devenions réellement et totalement libres dès aujourd’hui. En effet, une des œuvres de Jésus est de délivrer ceux et celles qui sont sous la domination de l’ennemi. Nous pourrions faire une liste de tout ce qui peut nous dominer mais il y a hélas tant de choses. Par exemple : le tabac, la drogue, l’alcoolisme, le jeu, la pornographie ou la sexualité débridée, mais aussi la maladie, la souffrance, le travail, le conjoint, des circonstances difficiles, etc. Qu’est-ce qui nous domine, aujourd’hui ? Qu’est-ce qui a tant d’emprise sur notre vie que nous ne pouvons pas nous en défaire tout seul ? Qu’est-ce qui est trop lourd à porter sur nos épaules ? Quelle charge ? Quelle dépendance ? Nous le savons n’est-ce pas ? Nous savons ce qui nous fait souffrir et Dieu le sait aussi mais il veut nous libérer et pour qu’il puisse le faire alors il nous faut venir à lui tel que nous sommes avec ce fardeau et le lui confier tout simplement maintenant.

Esaïe 42 v 6 et 7 : « Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres ». Captivité, emprisonnement, étouffement, dépendance, assujettissement, esclavage ! Ces mots nous sont-ils familiers ? La Bible dit que l’homme est esclave de ce qui a triomphé de lui. Oui, nous sommes esclave du péché, des mauvaises habitudes, des souffrances aussi, de tant de choses aussi, hélas mais la bonne nouvelle est que Dieu est le libérateur en la personne de Jésus qui a fait cette œuvre pour nous sur la croix.

Certaines personnes ont construite elles-mêmes les murs de leur propre prison et se sont enfermées derrière des forteresses. Ce sont ces forteresses-là que Jésus est venu renverser. Peut-être quelqu’un s’est-il enfermé dans son petit monde et il ne sait plus quoi faire pour en sortir. On a accumulé tant de choses, tant de souvenir douloureux, tant de craintes, tant de peurs, tant d’angoisses, tant de questions. Et on traîne son fardeau derrière soit pendant tant d’années. Cependant, le fardeau ne fait que grossir au fur et à mesure que le temps passe et on vit avec et on croit que ça doit être comme cela pour tout le restant de notre vie. Mais la Bible dit non à cela, Dieu veut changer les choses, il veut intervenir, il veut se manifester. Et nous, le voulons-nous ?

LA BONNE NOUVELLE DE L’EVANGILE C’EST QUE L’ŒUVRE DE JESUS C’EST LA DELIVRANCE POUR NOUS AUJOURD’HUI. Saisissons-là par la foi, elle est déjà acquise et accomplie pour nous grâce à Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *