accomplissement des écritures

Luc 4 v 21 : « Aujourd’hui cette parole de l’écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie ».

Jésus accomplit des merveilles par amour pour nous. Rien ne lui est impossible. Nous y croyons et l’expérimentons. Gardons les yeux fixés sur lui, attendons-nous, confions-nous en lui, dépendons de lui. Alors nous verrons sa gloire. Psaume 37 versets 4 et 5 : « Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. Recommande ton sort à l’Eternel, mets en lui ta confiance, et il agira ». Croyons ce que Dieu nous dit : Jésus est son Fils, il est mort sur la croix et il est ressuscité ; Il s’est chargé de nos péchés et de nos maladies, il a détruit les œuvres du diable et, par sa résurrection, il nous donne la victoire sur tous nos ennemis, ce qui nous fait mal, nos péchés et nos maladies. La Bible dit que par ses meurtrissures nous sommes guéris et par son précieux sang, nous sommes lavés de nos péchés, purifiés dans nos cœurs et nous pouvons devenir de nouvelles créatures. Nous ne sommes alors plus dominés par le diable, les péchés, les circonstances, etc. Si nous donnons notre cœur à Jésus alors nous vivons sous sa domination qui n’est rien d’autre que l’amour.

AUJOURD’HUI. Le Dieu du présent agit dans la vie de ceux qui placent leur confiance en lui pour sa bénédiction aujourd’hui. C’est maintenant que Dieu veut faire quelque chose pour nous et il est toujours le Dieu de l’instant présent.

LA PAROLE EST ACCOMPLIE. Dieu a le souci de l’accomplissement de sa Parole. Jésus dit : « tout est accompli ». Il n’y a rien à ajouter ! L’œuvre que j’ai besoin que Dieu fasse dans ma vie est déjà accomplie par Jésus à la croix. Je n’ai plus qu’à prendre. Ce que la bouche de Dieu dit, sa main l’accomplit. Dieu parle et agit, tient ses promesses, fait quelque chose de concret dans la vie de celui qui croit. Rien n’est impossible à Dieu. Job confessait : « je reconnais que Dieu peut tout ».

L’ANNONCE DE LA BONNE NOUVELLE : la proclamation du salut ! Jésus est venu sur terre pour sauver ceux qui se confient en lui. Jean 3 v 16 et 17 : «car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui ».

UN MESSAGE ENCOURAGEANT POUR LES PAUVRES : alors que dans le monde on fait tout pour le confort du riche, Jésus apporte un message encourageant pour les pauvres, pour ceux qui n’ont rien : enfin l’espoir pour eux de tout recevoir en Jésus. S’ils ont l’Eternel pour berger, il ne leur manque plus rien. Ils peuvent dire : « j’ai été jeune, j’ai vieilli et je n’ai jamais vu le juste mendier son pain ».

GUERISON DES CŒURS BRISES : réparation des vies gâchées et ruinées par le péché, guérison intérieure, des blessures du passé : Dieu = le meilleur des psys !

DELIVRANCE DES CHAINES : délivrance des liens les plus forts. Ce qui a triomphé de nous nous a rendu esclaves, malheureux, dépendants : tabac, alcool, drogue, pornographie, jeux, sciences occultes… mais Jésus a tout vaincu par sa mort à la croix.

GUERISON DES MALADIES PHYSIQUES : aux aveugles le recouvrement de la vue. Par les meurtrissures de Jésus nous recevons la guérison de nos maladies. Sur la croix il a vaincu les maladies, les infirmités, les douleurs que nous ressentons encore aujourd’hui. L’aveuglement est synonyme de ténèbres. Jésus nous aide à sortir de l’enfermement, du repli sur soi, de la vision étriquée, des ténèbres, mensonges, tromperies et séductions. Jésus nous amène dans sa pleine lumière, dans sa vérité et sa liberté.

LIBERATION DE CEUX QUI SONT SOUS LE JOUG TYRANIQUE DE L’ENNEMI : Jésus est venu pour être le maître de notre vie et nous arracher aux griffes du diable, lui qui nous maintenait sous son commandement d’oppression mais Il a dépouillé les autorités et les dominations et il les a livrées publiquement en spectacle, triomphant d’elles par la croix.

PUBLICATION DE L’ANNEE DE GRACE : c’est aujourd’hui un jour de grâce. J’ai péché mais je ne suis pas jugé, condamné, enfoncé. Dieu m’accorde sa grâce et me fait entrer dans son repos.

Matthieu 11 v 2 à 6 : « … Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres ». Et tout ça, au présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *