UNE AIDE DE DIEU POUR RESTER DEBOUT

Deutéronome 31 v 8 : « L’Eternel marche lui-même devant toi, il ne t’abandonnera pas, sois sans crainte ». Oui, il nous protège nous garde et, en cas de chute de notre part, il nous aide à nous relever pour nous remettre en marche.

Mais, pourquoi chutons-nous régulièrement dans les mêmes travers ?

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Par exemple (liste non exhaustive) :

LE MANQUE DE VIGILANCE. La Bible nous demande de veiller et de prier afin de ne pas tomber dans la tentation. Savons-nous veiller comme le Seigneur le demande, et surtout, sur nos points faibles et notre cœur car, de lui viennent les sources de la vie, veiller sur notre vie intérieure aussi ?

LE MANQUE DE PERSÉVÉRANCE dans le combat. Nous connaissons des luttes mais parfois nous baissons les bras, nous relâchons ou nous replions sur nous-mêmes, nous déposons les armes ou montrons le dos à l’ennemi en faisant demi-tour. Or, le dos n’est pas couvert par le bouclier ni même la cuirasse. Nous avons besoin de persévérer encore et toujours, dans la prière, la lecture de la Bible, la communion fraternelle, la fidélité.

LE MANQUE DE COMMUNION AVEC DIEU. Nous avons besoin d’entretenir notre communion avec le Seigneur. C’est autre chose que notre seule présence dans les réunions et les prières à l’église, l’écoute des messages, le partage, les chants, la sainte cène, etc. Apprenons à passer plus de temps seul à seul avec Dieu, en tête à tête avec lui, à rechercher sa face et à l’adorer.

Parlons de RÉSISTANCE, de PRISE DE POSITION, de FERMETÉ. Quelqu’un a dit que nous devons être des chrétiens radicaux. Je dois être radical. Le suis-je réellement ? Et toi, cher lecteur ? Savons-nous dire « non » et être catégorique ou acceptons-nous encore de faire quelques entorses à la loi divine et des compromis avec les suggestions de l’ennemi ?

Une autre raison à la chute, c’est quand, au fond de notre cœur, NOUS AIMONS TOUJOURS LE PÉCHÉ, celui, en particulier auquel nous revenons sans cesse. Nous avons du mal à renoncer à ce péché. Nous arrêtons de le pratiquer pour faire plaisir à Dieu mais au fond de nous-mêmes, nous regrettons d’avoir arrêté et nous y pensons avec obsession. Si nous retombons alors dans ces mêmes travers, c’est parce que nous n’avons pas solutionné ce problème avec Dieu en passant par la repentance. Apprenons à détester, haïr, ce que Dieu déteste et hait.

L’amour du péché peut donc habiter encore dans notre cœur. Il existe des choses auxquelles nous n’avons pas vraiment renoncé. Nous avons gardé des choses qui vont permettre à l’ennemi de se manifester. Nous avons ouvert des portes, laissé des accès libres dans notre cœur à l’œuvre de l’adversaire. Il peut alors agir en nous comme il veut. Ces choses-là, il faut donc les renverser, les détruire, mais avant il faut les identifier, les confesser et y renoncer. Aussi longtemps que la renonciation ne sera pas vraie, authentique, sérieuse, profonde, alors nous continuerons à être ennuyés avec ces choses. C’est pour cela qu’il nous faut demander à Dieu de nous aider, de mettre le doigt dessus, de sonder notre cœur, faire jaillir sa lumière, nous laver…

Nous chutons aussi à cause de nos CONVOITISES CHARNELLES, de notre mauvais cœur parce que nous pouvons être attiré par le mal et parce que nous sommes naturellement attirés par lui.

Nous chutons parce que nous AVONS DES BESOINS. Il y a toutes sortes de besoins qui sont forts en nous et qui peuvent nous pousser vers le mal. La Bible parle des gens qui vivent selon ou pour la chair. Nous connaissons les instincts, pulsions. Apprenons à connaitre et gérer par l’Esprit ce qui nous anime et soumettons tout à Dieu dans la prière.

Disons que parfois nous chutons tout simplement parce que NOUS SUBISSONS DES ATTAQUES DE L’ENNEMI. Pour combattre victorieusement, revêtons toutes les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme et être protégés en toutes circonstances.

 Terminons sur cette note positive : Dieu prend plaisir à la voie de ses enfants, il est attentif à chacun de nos pas et s’il nous voit tomber, il nous tendra une main secourable et nous aidera à nous relever pour continuer notre chemin avec des forces renouvelées et un désir intérieur de chercher la pleine et entière victoire en son nom afin de ne plus jamais tomber ou revenir en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *