POUR TOUS LES FILS PRODIGUES

Bonjour,

Ma pensée, en créant ce site Internet, se tourne vers tous les fils et toutes les filles prodigues. J’écris pour eux car ils sont présents dans mon cœur constamment. Je sais combien il est difficile et douloureux d’entreprendre un cheminement de retour vers le Père. On a peur, on a honte à cause de notre péché. On sait très bien qu’on a fauté. On se culpabilise et parfois on s’auto puni alors que le PERE ATTEND TOUJOURS NOTRE RETOUR.

Quand je lis et relis encore l’histoire du fils prodigue dans la bible, je suis ému par le comportement du Père. Combien son amour est grand, infini, insondable, sans commune mesure ! Sa façon d’accueillir celui qui revient est pleine d’émotions vraies. Son amour surpasse sa capacité à juger et condamner celui qui ne mérite que cela. Il n’a qu’une pensée en tête : réparer, restaurer, réintégrer son enfant, lui rendre la place qui est la sienne dans la famille, dans la communauté. IL EST LE DIEU QUI DONNE UNE AUTRE CHANCE. ALLELUIA. Quelle grâce extraordinaire, magnifique !

Et c’est comme cela que je me sens moi-même accueilli. C’est cet amour qui brise mon cœur, qui me touche au plus profond. Je ne peux pas faire autrement que de partager ce message, le répandre, le faire connaitre autour de moi jour après jour car cette pensée m’anime constamment.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

ELLE EST BELLE, LA RESTAURATION

La restauration : Dieu répare, refait mon âme.
Il m’évite une catastrophe, un épouvantable drame.
Il redonne un sens, une direction à ma vie.
Il me donne la paix et, entièrement, me guérit.
Il s’occupe de mon cœur profond, mon corps, mon esprit.
Ma personne entière est entre ses mains.
Il est le divin médecin.
Il sait tout me concernant.
Il était là à ma naissance, a vu mes blessures d’enfant
Et de ma vie adulte, a été témoin de mes égarements.
Il a vu mes tentations, mes mauvais penchants.
Il sait quand je suis tombé, brisé, dans mon sang.
Dans son amour infini, Dieu m’a ramassé.
Que fait-il des morceaux cassés ?
Il les ramasse mais ne va pas les jeter.
Il va, patiemment, tout recoller.
Sur un champ de ruines, dévasté,
Il va construire un nouvel édifice,
En scellera les pierres avec le sang du sacrifice.
C’est Jésus, mort sur la croix qui subit le supplice
Mais il ressuscite, est vivant et agit puissamment.
Il est toujours le Bon Samaritain
Qui ramasse le malheureux sur son chemin.
Il le relève, le remet debout,
Lui donne de marcher jusqu’au bout
Avec des forces toutes neuves, rafraichies.
La restauration : oui, un souffle de vie.
Il me conduit vers des sources d’eaux vives.
Je peux m’y rafraichir, baigner et me reposer sur la rive.
Je suis en paix, en sécurité dans ses mains.
A l’abri avec lui du soir au matin,
Gardé et protégé aussi du matin au soir.
Avec lui je n’ai plus peur du noir.
Je ne sombre plus dans le désespoir.
Même si ma vie est à nouveau agitée,
Même si des épreuves viennent me secouer,
Même si le démon ou la chair viennent me tenter,
Je peux ne plus, en arrière, retourner.
J’ai la force de ne plus chuter ou tomber.
Je regarde à celui qui m’a tant aimé,
Qui m’a façonné, réparé, restauré.
Avec lui et dans sa présence je vais marcher.
Mon pas sera toujours assuré.
Je suis reconstruit, c’est pour l’éternité.
Mon Dieu, plus jamais, je ne vais le lâcher !

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

MA VIE DE PRIERE EN RAPPORT AVEC CE SUJET :

Inutile de dire, donc, que je prie régulièrement pour tous les fils prodigues.

Je prie aussi pour tous les frères, toutes les sœurs qui, dans les églises, sans que personne ne le sache, mènent des combats intenses dans leur vie personnelle. On ne peut pas imaginer combien sont nombreux ceux et celles qui luttent sans jamais en parler à personne par peur ou par honte. J’ai fait partie du lot pendant plus de 20 ans et pourtant, dans cette période j’étais pasteur. Je ne sais ce qui nous retient mais bon, voilà, c’est une réalité. C’est quand on en sort qu’en général on comprend et réalise l’ampleur des dégâts. Hélas ! Mais, ouf, le Seigneur nous rattrape toujours avant qu’il ne soit trop tard.

C’EST POUR CELA QUE J’AI DE L’ESPOIR POUR TOUS CEUX ET TOUTES CELLES QUI SONT ENCORE EN LUTTE AUJOURD’HUI ET QUE JE PRIE.

Parmi tous les combats qui me préoccupent dans la prière il y a celui qui concerne la sexualité.

Je prie, bien sûr pour ceux qui ne peuvent pas s’arrêter de fumer, de boire, de jouer ou qui sont esclaves, dépendants, du jeu, des réseaux sociaux ou autres.

Mais je prie pour tous ces hommes, toutes ces femmes qui souffrent secrètement dans leur sexualité et qui mènent une vie de débauche comme celle qu’a vécue notre cher fils prodigue dans Luc 15.

Quelles que soient les tendances de ces chers frères et sœurs, moi, je ne veux pas les juger mais je veux continuer à les aimer et à prier pour eux. Quelles que soient les luttent dans leur sexualité, je veux les aimer, les aider et prier pour eux.

Voilà mon combat, ma prière, mon soutien.

D’ailleurs, dans ce site il y a une page pour me contacter. N’hésitez pas à m’écrire un petit mot, déposer devant moi un sujet de prière, une pensée, une demande, un partage, même sous couvert de l’anonymat. N’hésitez pas. Vous savez, je suis passé par là et j’en parle un peu dans mes livres…

QUE DIEU VOUS BENISSE RICHEMENT ET VOUS AIDE DANS VOTRE PROPRE CHEMINEMENT. NUL DOUTE QU’IL EST LA ET VOUS TIENT PAR LA MAIN POUR VOUS CONDUIRE PLUS LOIN. AMEN.